FICHE ELEVAGE

DUQUE de VERAGUA (XIIIe)

Plan : 01.01



Le toro ici en exergue a été lidié à Madrid en 1854 ; armure la plus typique des premiers veragua : tocado de pitón.

Avec le XIIIe duc de VERAGUA, l'élevage des ducs d'OSUNA et de VERAGUA continue sur sa lancée. De plus en plus, les veragueños sont demandés par les toreros et comblent les goûts de l’aficion. La célébrité de leur nouveau fer va de pair.
Au fil des ans, la patte exigente du XIIIe duc de VERAGUA continue de forger peu à peu le célèbre encaste veragua.
Il ne semble pas que Pedro COLÓN, XIIIe duc de VERAGUA, ait cédé du bétail à d'autres ganaderos. Il n'en ira pas de même avec son fils, XIVe duc de VERAGUA !

Toros célèbres :
° À Madrid, le 12 juillet 1852, "PAVITO", berrendo en colorado, botinero et gacho (cornes dirigées vers le bas) de la ganadería du duc de VERAGUA accroche une première fois Manuel JIMÉNEZ y MELÉNDEZ "EL CANO" lors d'une passe par le haut, puis une seconde lors de la mise à mort exécutée al recibir. Il arrache l'artère fémorale droite du matador. La chirurgie approximative de l'époque arrive à sauver sa jambe de l'amputation. Mais il décédera treize jours plus tard... d'une quinte de toux : provoquée par un puro normalement dévolu à célébrer sa convalescence. La roux a brisé ses points de sutures et réouvert la plaie.
° Le 17 juin 1860, dans la plaza de la "Villa y Corte" (Madrid),"MATACABALLOS", du duc de VERAGUA, affronte seize fois les picadors, tue 7 chevaux et envoie à l'infirmerie 2 picadors : "EL NARANJERO" et "EL PELEÓN".

Après avoir dirigé la ganadería pendant 31 ans, Pedro COLÓN de LARREÁTEGUI, XIIIe duc de VERAGUA, meurt à Madrid le 5 décembre 1866. Lui succède son fils Cristóbal COLÓN de la CERDA, XIVe duc de VERAGUA, qui annonce XIVe duc de VERAGUA ; il est déjà bien au courant de l’élevage de ces toros puisqu’il y contribuait pendant les dernières années de la vie de son père.


Les événements


Date : 1849
Date : 1866