FICHE ELEVAGE

Ganadería Marqués de DOMECQ (Héritiers)

Plan : 00.07



En février 1979, à la mort du Marquis de DOMECQ, ses héritiers reprennent son élevage, évidemment d'encaste marqués de domecq, et son fer sous le nom de "GANADERÍA MARQUÉS DE DOMECQ".
On voit ici en en-tête une véronique de Rafael de PAULA à un toro du nouvel élevage, lors de la Feria de Jerez de la Frontera au printemps 1979.
En fait, c'est essentiellement Gonzalo, neveu du Marquis fondateur, qui dirige l'élevage. Les héritiers resteront groupés jusqu'en 1996, où ils se sépareront en deux groupes. Sous couvert de l'article 6 des statuts de la UCTL, Juan Pedro et Gonzalo DOMECQ LÓPEZ DE CARRIZOSA créent une nouvelle ganadería, appelée MARTELILLA, et un nouveau fer ; ils restent seuls dans la société du même nom. De leur côté, Javier et Fernando DOMECQ LÓPEZ DE CARRIZOSA gardent le fer et le nom de la Ganadería Marqués de DOMECQ (2) [quant au fils du fondateur de l'élevage, il "disparaît" de la circulation : pourquoi ?]. Le bétail, lui, est partagé en 2 parts égales ; il se compose, semble-t-il, de 600 vaches de ventre et 24 étalons, plus quelque 600 têtes en erales/eralas, novillos et toros : c'est un élevage "long", qui, d'ailleurs, occupe à peu près 1.500 hectares. Tout le monde reste à la finca de la MARTELILLA, mais cela n'empêche nullement chacun d'avoir sa ou ses finca(s) propre(s) [faute d'informations plus précises, on situera en cette année 1996 la "création" de ces fincas propres].
Pendant cette période, l'esprit de l'encaste marqués de domecq est maintenu. Mais l'élevage connaît des hauts et des bas ; les années 90 marquent un haut... et les figures se font évidemment tirer l'oreille pour les toréer ! Mais en 1992, César RINCÓN ne laisse pas passer le très brave "PRECIPITADO" à la San Isidro. ET à la San Fermín 1993, "FRESÓN" est primé comme le plus brave de la Feria.
Dans les rafraîchissements, on notera en particulier un apport de 2 sementales juanpedro de Juan Pedro DOMECQ SOLÍS en 1984. Et surtout, en 1991, un apport très bénéfique qui permet à l'élevage de sortir du bache ; il comprend : encore du bétail juanpedro de Juan Pedro DOMECQ SOLÍS, plus un étalon núñez de Manolo GONZÁLEZ (2). Cet apport de núñez n'est pas si étonnant car les familles NÚÑEZ et DOMECQ sont alliées : la mère de Juan Pedro DOMECQ VILLAVICENCIO _en complet DOMECQ y NÚÑEZ de VILLAVICENCIO_, le premier des Juanpedros ganaderos, était une NÚÑEZ ; d'ailleurs, des analyses génétiques datant de 2.000/2.002 ont fait apparaître que les deux encastes les plus proches étaient le núñez et le juanpedro... preuve, s'il en était besoin, des échanges constants de reproducteurs, occultes ou non, entre les 2 familles/encastes]. _ En plus, à des dates non connues (il se pourrait que tel ou tel apport se situe entre 1996 et 2000...), on rafraîchit encore le sang en introduisant : un peu de jandilla de JANDILLA et un peu de juanpedro de Salvador DOMECQ.
N.B._ Il y a en réalité beaucoup plus de ventes de bétail à d'autres ganaderos qu'il n'en est mentionné ici : les informations précises manquent...


Les événements


Date : 02/1979
Date : entre 1979 et 1996
  • Cession de bétail :
    L'élevage Ganadería Marqués de DOMECQ (Héritiers) vend à l'élevage osbn_fj une quantité inconnue de reproducteurs (encaste marqués de domecq).
    Francisco Javier OSBORNE DOMECQ enrichit son cocktail domecq...

  • Cession de bétail :
    L'élevage torero vend à l'élevage Ganadería Marqués de DOMECQ (Héritiers) quelques reproducteurs (encaste jpdr_s).
    Il s'agit simplement de quelques reproducteurs destinés à rafraîchir l'encaste marqués de domecq. On les regroupe ici par commodité en une seule cession, mais il ne fait guère de doute qu'il s'agisse de diverses cessions ou/et prêts (dans ce cas, c'est un prêt d'étalons) tout au long de la période.

  • Cession de bétail :
    L'élevage dmcq_sl_jp vend à l'élevage Ganadería Marqués de DOMECQ (Héritiers) quelques reproducteurs (encaste jpdr).
    Il s'agit simplement de quelques reproducteurs destinés à rafraîchir l'encaste marqués de domecq. On les regroupe ici par commodité en une seule cession, mais il ne fait guère de doute qu'il s'agisse de diverses cessions ou/et prêts (dans ce cas, c'est un prêt d'étalons) tout au long de la période._ A noter tout particulièrement l'apport de 2 sementales en 1984 ; et celui, très bénéfique, de 1991 [qui comprend aussi 1 étalon núñez de Manolo GONZÁLEZ (2)].

  • Cession de bétail :
    L'élevage jdl vend à l'élevage Ganadería Marqués de DOMECQ (Héritiers) quelques reproducteurs (encaste jdla).
    Il s'agit simplement de quelques reproducteurs destinés à rafraîchir l'encaste marqués de domecq. On les regroupe ici par commodité en une seule cession, mais il ne fait guère de doute qu'il s'agisse de diverses cessions ou/et prêts (dans ce cas, c'est un prêt d'étalons) tout au long de la période.


Date : 1980
Date : 1984
Date : entre 1985 et 1996
Date : 1986
Date : 1991
Date : 1992
Date : 1993
Date : 1995
Date : 1996