FICHE FER

Chartreux de Jerez

Devise : vert
Ancienneté : 1792-05-14
Señal :
Fer d'origine : gallardo
Création :



Les toros des CHARTREUX de Jerez ont comme marque distinctive une "verrue", une "pampille" : s'agit-il d'un fer ayant cette forme ? ou bien d'une sorte de pendentif [campanilla, clochette) réalisé par une entaille sur le fanon ? Ceci existe encore dans un élevage hors UCTL (lequel ?), et un dessin des premières années 1850 en donne une bonne représentation chez ce toro de Gaspar MUNOZ [élevage d'origine jijón bien attesté], vraisemblablement couru à Madrid mi-XIXe siècle. Quelle est au juste la marque des CHARTREUX ? ce n'est pas très clair, et il n'est pas exclu que ce soient les deux à la fois. C'est pourquoi on donne aussi ici trois dessins de fers "fraileros", dont un serait possiblement celui des CHARTREUX. _Au cas où les CHARTREUX n'auraient pas eu de fer proprement dit, il reste logique d'assimiler leur marque distinctive à un fer._
Détail piquant : l'élevage des CHARTREUX se présente à Madrid le 14 mai 1792 [le 8, disent certains ; le 4 dit COSSÍO par erreur] : précisément le jour où Francisco GALLARDO y Hermanos se présentent aussi. L'encaste gallardo, majeur chez Juan MIURA et surtout chez Felipe de PABLO y ROMERO, qui se présente à Madrid en même temps que sa grande source chartreuse : voilà qui ne s'invente pas !
N. B._ En réalité, le "fer" (et/ou la marque distinctive) des Chartreux ne peut pas être un fer d'origine Gallardo, puisque les GALLARDO ne créent leur élevage qu'en 1792 et qu'en plus, à cette date, l'élevage des CHARTREUX existe encore ! On le classe quand même dans cette lignée pour marquer que nous sommes à la source du futur gallardo.
Quant à la devise (pas forcément fixe à l'époque), elle est verte le jour de la présentation à Madrid.


Les événements


Date : 1476
  • Création :

    La date de 1476 est celle de l'arrivée des Chartreux à Jerez ; il se peut que leur activité d'élevage n'ait pas commencé immédiatement. Le lieu précis où se trouve(nt) la (les) ferme(s) des CHARTREUX n'est pas précisé. Il se peut que ce soit au même endroit que leurs fameux chevaux cartujanos : la Chartreuse de "Nuestra Señora de la Defensión", sur les rives du Guadalete. Mais on sait que, mi-XVIIIe, ils possèdent 3.500 ha répartis en diverses fincas et qu'ils y élèvent 1.000 bovins dont 100 toros de combat.


Date : 1835