FICHE ELEVAGE

Eduardo VALVIDARES

Plan : 01.aa



On ne sait presque rien de cet Eduardo VALVIDARES et encore moins de son élevage, en particulier son (en)caste. Toutefois, on peut déduire du succès de son gendre et probable héritier, Ramón ROMERO BALMASEDA BARBIERI, qu'il s'agit d'un élevage de qualité [voir la fiche de cet éleveur]. En effet, sa fille, Isabel VALVIDARES FERNÁNDEZ, héritera (en partie ?) par sa mère en 1851 ; et son mari, Ramón ROMERO BALMASEDA BARBIERI, l'intègrera dans sa ganadería. Cet héritage probable, et peut-être achevé seulement en 1853 à la mort du père, comprend 435 têtes (dont 203 vaches dans la dehesa de NAVALAGRULLA, et 140 mâles dans le cortijo EL JUDÍO à Carmona , plus 92 boeufs) ; il semble qu'il entrera partiellement dans la complexe constitution du pablorromero...
Le toro ici présenté en en-tête est un colorado couru à Madrid sous le nom de BALMASEDA en septembre 1851, et portant une devise blanc, incarnat et vert. Il fait probablement partie de l'héritage d'Eduardo VALVIDARES passé aux mains de BALMASEDA cette même année. Ce pourrait être aussi l'un des toros de Diego HIDALGO BARQUERO, dont il a acquis la ganadería l'année précédante, certains auteurs le disent ; mais il signale en général cette origine. En tout cas, ce n'est pas un cabrera, car d'une part BALMASEDA prend toujours soin de signaler cette origine, et d'autre part... il ne les acquéra que l'année suivante ! On notera l'armure, large et agressive, ainsi que la corpulence impressionnante pour un toro sans doute nourri exclusivement à l'herbe, à cette époque.


Les événements


Date : entre 1820 et 1845
  • Cession de bétail :
    L'élevage vend à l'élevage Eduardo VALVIDARES une quantité inconnue de têtes de nature inconnue (encaste ).
    On ne sait ni d'où vient, ni de quoi se compose, ni de quelle caste est le bétail acquis par Eduardo VALVIDARES pour créer son élevage. Et pas davantage quand il a commencé.

  • Création :

  • Création :

  • Création :
    • du lieu finca NAVALAGRULLA sur la commune Castilblanco par l'éleveur Eduardo VALVIDARES


Date : entre 1851 et 1853
  • Cession de bétail :
    L'élevage Eduardo VALVIDARES lègue à l'élevage Ramón BALMASEDA la totalité de ses têtes de bétail (encaste ).
    On sait qu'en 1851, l'élevage se compose de 203 vaches dans la dehesa de NAVALAGRULLA, et 140 mâles dans le cortijo EL JUDÍO à Carmona. L'héritage a probablement au moins commencé en 1851, à la mort de la mère, María Rocamador FERNÁNDEZ ; on pense qu'il n'est évidemment pas allé au delà de 1853, date de la mort du père, Eduardo VALVIDARES. On suppose ici que la fille, Isabel VALVIDARES FERNÁNDEZ, épouse de Ramón ROMERO BALMASEDA, est la seule héritière de la ganadería...

  • Dissolution :