FICHE ELEVAGE

COÍMBRA (3)

Plan : 00.06



En 1979, lorsque les Manuel COÍMBRA, père et fils, vendent à José Luis VASCONCELLOS e SOUZA d'ANDRADE bétail et droits du fer, ils gardent en réalité 2 sementales, qu'ils mettent sur des vaches pinto barreiros avec leur dessin de fer. Cette "pâture" sera éphémère. Ils commencent bientôt à récupérer leurs terres et désirent redevenir officiellement éleveurs de bravos. En 1983, ils achètent le fer et le troupeau [apparemment non inscrits dans une grande association espagnole ou portugaise] de Manuel Da SILVA CONDE, fils d'Alberto RODRIGUES CONDE, un boucher-maquignon qui a créé un petit élevage en 1948 avec des bêtes de SOLER et de Claudio MOURA. Ce Manuel Da SILVA est né en 1926 ; il est "cavaleiro" (alternative 1947, en activité jusqu'aux années 80) et a pris la suite de son père dans le négoce et dans l'élevage, à ALGUEIRAS ; il a rajouté au troupeau du bétail de : OLIVEIRAS Irmaos, PINTO BARREIROS et João MOURA (origine Maribel IBARRA). Aussitôt acquis cet élevage [suppriment-ils tout ou partie du bétail ?... probablement une partie au moins], les Manuel COÍMBRA en remplacent le fer par le leur. En 1990, Manuel père meurt et Manuel fils poursuit tout seul l'oeuvre entreprise. Plus tard, il rachète : en 1995, à VASCONCELLOS un lot des vieilles vaches coímbra, et à PINTO BARREIROS un lot de vaches et de sementales gamero cívico ; en 1996, à Ernesto LOURO FERNANDES DE CASTRO un autre lot de vaches atanasio ; en 1995/1998, à OLIVEIRAS Irmaos et Santiago DOMECQ des étalons . Tout est issu de parladé, et donc cohérent avec le coímbra. En 1998, Manuel fils s'inscrit comme aspirant à la UCTL en payant ses droits [cf. article 5bis-B des statuts].
En 2.000, il se retrouve avec 140 vaches, dont la moitié de la "vieille race de COÍMBRA", proportion qu'il cherche à augmenter. A noter que ce Manuel est marié avec une fille PINTO BARREIROS : les familles ganaderas sont imbriquées les unes dans les autres en Espagne... et ailleurs ! _ Déception : les lots de toros sortis en France en 2.001, à ALÈS et AIRE-SUR-L'ADOUR, se sont avérés décastés et faibles. Il sort pourtant quelques grandes vaches en tienta. Peut-on encore espérer ?... On se demande toutefois qui voudrait bien se mettre encore face aux coímbra d'autrefois ! Ainsi va une décadence, qu'il serait peut-être encore temps d'enrayer...


Les événements


Date : 1995
Date : entre 1995 et 1998
  • Cession de bétail :
    L'élevage olvr_i vend à l'élevage COÍMBRA (3) quelques etalons (encaste pt_br).
    En réalité, COÍMBRA (3) n'est inscrit comme aspirant à la UCTL qu'à partir de 1998 ; avant, il est seulement en voie de constitution.


Date : 1996
  • Cession de bétail :
    L'élevage louro vend à l'élevage COÍMBRA (3) un lot de ses vaches (encaste atnsio).
    En réalité, COÍMBRA (3) n'est pas encore inscrit comme aspirant à la UCTL, mais seulement en voie de constitution.


Date : 1998