FICHE ELEVAGE

Ramón MORA FIGUEROA

Plan : 00.07



En 1932, Magdalena GARCÍA NATERA, fille de Antonio GARCÍA PEDRAJAS, avait vendu sa part de l'héritage paternel (toros pedrajas et droits au fer sans dessin) aux deux fils de la Marquesa de TAMARÓN, de VEJER DE LA FRONTERA (Cádiz) : Ramón et Jaime. Avec grand succès, ils avaient créé leur élevage sur cette base avec quelques ajouts de bétail, créé leur encaste propre et repris, sous couvert de leurs nouveaux droits, le dessin du fer de leur mère car elle l'avait conservé à leur intention. En 1935, Jaime cède la totalité de l'élevage à son frère Ramón.
Pas d'information précise sur cet élevage ; il semble que la qualité du bétail se maintienne haut la main... En 1939, la guerre civile est là : Ramón [pourquoi au juste ?] cède tout à son fils, José Ramón MORA FIGUEROA, qui gèrera l'élevage en lien avec ses beaux-frères les DOMECQ DÍEZ ; de son côté, Carlos NÚÑEZ acquerra aussi une participation... avec quelques idées derrière la tête !


Les événements


Date : 1935
Date : 1938
  • Cession de bétail :
    L'élevage Ramón MORA FIGUEROA vend à l'élevage dmcq_vl_jp_hjs quelques reproducteurs (encaste mora figueroa).
    Vente... ou transfert familial car les DOMECQ DÍEZ sont ses voisins de finca et les beaux-frères de son fils José Ramón. _ La date retenue ici est la plus probable ; il est possible que cette cession de bétail date de 1939 et soit alors le fait dudit José Ramón... à moins qu'elle ne soit légèrement antérieure. _ Il s'agit très probablement d'une simple "pointe" de bétail ; elle vient compléter l'encaste juan pedro des origines. N.B._ Il est possible, voire probable, que cette cession officielle de bétail soit en fait symbolique d'un ensemble de transferts sur plusieurs années.

  • Cession de bétail :
    L'élevage Ramón MORA FIGUEROA vend à l'élevage Carlos NÚÑEZ quelques vaches (encaste hdlg_bqr2).
    Le lot de Ramón MORA FIGUEROA est-il composé seulement de vaches ou de vaches plus quelques étalons ? Difficile de le savoir avec certitude car les sources varient._ A la liquidation de l'élevage du Marqués de GUADALEST, en 1932, Ramón et Jaime MORA FIGUEROA avaient acquis 50 vaches d'encaste hidalgo barquero (2) : soit du vázquez X vistahermosa X cabrera [du cabrera ayant encore été ajouté par Ramón ROMERO BALMASEDA]. En 1935, Jaime avait laissé l'élevage au seul Ramón [ en 1939, il le laissera à son fils José Ramón, et Carlos NÚÑEZ y acquerra une participation] : ainsi s'explique l'acquisition par Carlos NÚÑEZ de bétail hidalgo barquero (2), soit en 1938 (c'est l'option choisie ici) soit en 1939... soit en 2 fois ! Très peu de sources mentionnent cet apport de ce sang hidalgo barquero (2) chez Carlos NÚÑEZ ; il est pourtant le seul capable de rendre compte de l'irruption d'une extrême diversité des pelages dans le núñez et, plus encore, de la présence de quelques pelages typiques du vázquez ou du cabrera (cf. la notice sur l'encaste núñez).


Date : 1939