FICHE ELEVAGE

Luis GAMERO CÍVICO

Plan : 00.06 ou 00.10



En 1901 (1888, disent certains, et cela ne semble pas invraisemblable...) Luis GAMERO CÍVICO y BENJUMEA est devenu titulaire de l'élevage vazqueño de son beau-père, José TORRES y DÍEZ de la CORTINA, probablement par achat plutôt que par héritage de son épouse : c'était son premier élevage, pour lequel il avait adopté un nouveau fer -qui, certainement, sera ensuite celui de ses toros parladé-.
Il croise ses vazqueño avec du parladé sans parvenir à ce qu'il désirait : si les vazqueño y gagnaient en noblesse, ils y perdaient en trapío.
Aussi, en 1914, il se défait de son croisement, qui passe à son fils José GAMERO-CÍVICO y TORRES, et achète à Fernando PARLADÉ tout ce qui lui reste de bétail, ainsi que son célèbre fer -dont il ne se servira peut-être pas puisqu'il garde le sien, mais la chose n'est pas très claire-. C'est la création de son 2e élevage, purement parladé, celui qui nous occupe ici. Pour la clarté de l'exposé, on préfère ici distinguer nettement ces 2 périodes ganaderas comme 2 élevages distincts, bien que le fer paraisse le même, sans parler du ganadero.
En 1919, Luis GAMERO CÍVICO, malade, ne peut plus s'occuper de sa ganadería. Son fils José GAMERO-CÍVICO y TORRES en prend la direction. Mais il possède déjà le croisement vázquez X parladé de son père et ne peut pas s’occuper de 2 élevages à la fois : il vend le sien à Ricardo GOYZUETA - ou GOYZUETA Hermanos dès cette année 1919.
Luis GAMERO CÍVICO meurt en 1921. La ganadería reste en indivision et devient la ganadería des Herederos de Luis GAMERO CÍVICO. En 1925, les héritiers se sépareront et vendront chacun leur part. L'un des lots, joint au fer parladé toujours non utilisé, ne tardera pas à parvenir entre les mains du matador Domingo ORTEGA puis de Domingo HERNÁNDEZ. Des autres lots sortiront CLAIRAC, SAMUEL FLORES et GUARDIOLA FANTONI. Excusez du peu !
On notera que cette ganadería fut celle de l'ultime corrida combattue à Sevilla par José GÓMEZ "JOSELITO/GALLITO" : le 29 avril 1920. Il s'agissait de la corrida de la Croix-Rouge, que présidait la reine VICTORIA EUGENIA, épouse du roi ALPHONSE XIII, reine d'Espagne de 1906 à 1931.


Les événements


Date : 1914
Date : entre 1915 et 1916
Date : 1919
Date : le 01/01/1919
Date : le 02/01/1919
  • Cession de bétail :
    L'élevage Luis GAMERO CÍVICO vend à l'élevage prz_fdo 90 vaches (encaste gamero cívico).
    Le mois et le jour sont fictifs, mais utiles pour le classement informatique. Ces 90 vaches plus 1 semental font partie de la même vente.


Date : le 03/01/1919
  • Cession de bétail :
    L'élevage Luis GAMERO CÍVICO vend à l'élevage prz_fdo 1 etalons (encaste gamero cívico).
    Le mois et le jour sont fictifs, mais utiles pour le classement informatique.
    Les 90 vaches et ce semental font partie de la même vente. L'étalon s'appelle "AZULEJO" ; il n'est pas impossible qu'il y en ait eu d'autres en même temps et/ou après...


Date : 1921